Une parole pour toi

Quatre ancres à jeter pour vaincre l'inquiétude ( Past. Auguy Mwamba -Dim. 26.08.2018)

Rédigé le 27/08/2018
Admin Salut


Matthieu 6 : 25 - 34 (C'est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement?)

Actes 27 : 27 - 30 (chapitre entier): « Dans la crainte de heurter contre des écueils, ils jetèrent quatre ancres de la poupe, et attendirent le jour avec impatience... »

Philippiens 4 : 6 - 7 (Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces...)


1. L'église de Jésus-Christ  est victorieuse sur toute la ligne. La victoire de Jésus couvre tous les compartiments de la vie de l'enfant de Dieu.
Dans le combat spirituel, nous avons des ennemis extérieurs mais aussi intérieurs. Comme des infiltrés, les inquiétudes sont des ennemis qui agissent de l'intérieur.  Ce type d'ennemi est le plus redoutable.

Jésus n'a pas dit que quand nous devenons enfants de Dieu tout devient rose. Nous vivrons des tempêtes.

Les inquiétudes sont des sentiments négatifs, nuisibles, qui ne peuvent rien changer à notre situation.
S'inquiéter c'est éprouver de la crainte,  manquer de repos. L'inquiétude est un état pénible...

Dans Matthieu 6, cinq fois Jésus parle d’inquiétudes. Car Il sait qu'elles ne servent à rien.

- Selon une étude : 40 % de nos inquiétudes concernent ce qui n'arrivera jamais ; 30% portent sur le passé, 12 % concernent notre santé et 10% ont trait à ce que les gens pensent de nous. Seulement 8 % sont légitimes. 

- Un auteur énumère cinq  raisons conduisant à la maladie mentale : la peur, la haine, la culpabilité, l'insécurité et l'infériorité. 

Jésus a raison d'insister sur le fait que nous ne devons pas nous inquiéter.

2. L'inquiétude est un péché aux yeux de Dieu. Car Dieu nous l'a interdite, dans l'ancien et le nouveau testament.

Josué 1 : 9  (Ne t'ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras.)

Esaïe 41 : 10 (Ne crains rien, car je suis avec toi; Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu; Je te fortifie, je viens à ton secours, Je te soutiens de ma droite triomphante.)

Matthieu 6 : 25 -34 (C'est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement?)

Jean 14 : 1 (Que votre coeur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.)

2 Pierre 1 : 7 (à la piété l'amour fraternel, à l'amour fraternel la charité.)


Les soucis viendront mais il faut les décharger sur Jésus.

3. Les inquiétudes étouffent la parole de Dieu et la rendent infructueuse dans nos vies.
 Nous regardons au problème, ne réalisant plus que nous avons un Dieu puissant. *L'inquiétude est cet ennemi intérieur qui mine la foi*. Or sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu.

4. Les inquiétudes nous empêchent de nous concentrer sur nos vraies priorités.

Matthieu 6 : 33 (Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.)

Nous sommes comme Marthe, s'agitant pour beaucoup de choses alors que nous devrions nous concentrer sur les vraies priorités. *Pour l'église c’est la mission ; pour le chrétien c’est la crainte de Dieu.*

Jésus nous dit que les hommes s'inquiètent pour quatre choses : le manger, le boire,  le vêtir et le lendemain. Ce sont les païens qui s'inquiètent de ces choses. Pour les enfants de Dieu, *Notre Père* sait de quoi nous avons besoin. Ce qui se passe ne détrône pas notre Dieu.
Notre relation avec Dieu est prioritaire. Les soucis détournent notre attention de ce qui est essentiel.

Luc 21 : 34 (Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos coeurs ne s'appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vienne sur vous à l'improviste;)

L'Église de Jésus doit être prête tous les jours. Nous devons vivre le moment présent comme si Jésus revenait maintenant. Alors examinons nos vies.

Philippiens 4 : 6 -7 (déjà cité plus haut)

Actes 27 (voyage périlleux de Paul vers l’Italie en bateau)

Paul est très bien placé pour nous dire de ne pas nous inquiéter. 
Un enfant de Dieu conduit par l'Esprit n'est pas n'importe qui. Paul joue un rôle capital sur le bateau. Après ne pas avoir suivi son conseil, l'embarcation se retrouve en péril et doit jeter quatre ancres.

Le rôle de l'ancre est de stabiliser le bateau. 
*A chaque fois que nous sentons nos vies ballottées,  nous devons jeter des ancres*.

Hébreux 6 : 19 - 20 (Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l'âme, sûre et solide; elle pénètre au delà du voile,...)

L'espérance nous fait tenir le coup ; elle nous stabilise.

Actes 27 nous indique quatre ancres  pour vaincre l'inquiétude :

*(1) L'ancre de la stabilité : La parole de Dieu*

Actes 27: 20 - 26 (...On n'avait pas mangé depuis longtemps. Alors Paul, se tenant au milieu d'eux, leur dit: O hommes, il fallait m'écouter et ne pas partir de Crète, afin d'éviter ce péril et ce dommage. Maintenant je vous exhorte à prendre courage; car aucun de vous ne périra, et il n'y aura de perte que celle du navire.)

Malgré le fait qu'il soit prisonnier, Paul continue de recevoir des révélations.
Nous passons par des temps difficiles, mais qu'est-ce que Dieu nous a dit ?
*Dans l'obscurité, n'oublie pas ce que Dieu t'a dit dans la lumière* (Auteur)
Quand les choses ne vont pas, accrochons-nous à la Parole de Dieu. Marchons selon la révélation. Celui qui marche ainsi est le plus riche.
Celui qui a la parole reste serein. Il n'agit pas comme monsieur et madame tout le monde.

*(2) : L'ancre de l'unité / la communion*

Actes 27:27-32 (Paul dit au centenier et aux soldats: Si ces hommes ne restent pas dans le navire, vous ne pouvez être sauvés...)

Quand les choses ne marchent pas, nous avons tendance à nous isoler. Quand notre vie est ballottée par toutes sortes de problèmes,  ne vivons pas notre situation seuls.

En temps de crise, adressons-nous aux hommes expérimentés. Les conseils des autres peuvent nous aider à nous maintenir dans la marche chrétienne. Au lieu de nous livrer à des inquiétudes inutiles, consultons des personnes matures. 

Jacques 5 : 16 (Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité.)

*(3) L'ancre du renouvellement*

Actes 27: 33 - 36 (Ayant ainsi parlé, il prit du pain, et, après avoir rendu grâces à Dieu devant tous, il le rompit, et se mit à manger. Et tous, reprenant courage, mangèrent aussi.)

L'ancre du renouvellement c'est l'ancre de *la prière*.

Philippiens 4 : 6 -7 (déjà cité)

Les inquiétudes peuvent venir. Mais quand nous prions, Dieu dépose en nous la paix.
L'ancre de la prière nous rend sereins. La paix de Dieu, surpassant toute intelligence, s'interpose entre nous et les situation difficiles. La prière est une ancre qui ne rate jamais sa cible.

1 Rois 19 : 6 - 8 (Il regarda, et il y avait à son chevet un gâteau cuit sur des pierres chauffées et une cruche d'eau. Il mangea et but, puis se recoucha. L'ange de l'Éternel vint une seconde fois, le toucha, et dit: Lève-toi, mange, car le chemin est trop long pour toi.)

Elie avait besoin de renouvellement pour continuer la marche.
Pour nous ressourcer spirituellement, nous avons besoin de beaucoup prier.

*(4) L'ancre de la réalité*

Actes 27: 41 - 44 (...Mais le centenier, qui voulait sauver Paul, les empêcha d'exécuter ce dessein. Il ordonna à ceux qui savaient nager de se jeter les premiers dans l'eau pour gagner la terre, et aux autres de se mettre sur des planches ou sur des débris du navire. Et ainsi tous parvinrent à terre sains et saufs.)

L'ancre de la réalité décrète : « Passe à l'action! »

Nous avons prié pour notre situation, agissons aussi. Certaines situations ne changeront que quand nous agirons.

Si nous ne faisons rien, rien ne se fera.
Levons-nous avec la force que nous avons. Avec Jésus-Christ, nous avons un potentiel incroyable.

Si nous avons la grâce de Dieu,  peu importe où nous serons cachés, nous finirons par être vus.
Joseph en prison sera recherché...