Une parole pour toi

Objectif céleste, méthodes mondaines ? ( Past. Bill SHAW -Dim. 02.09.2018)

Rédigé le 03/09/2018
Admin Salut


Dieu veut faire dans nos vies de grandes choses ; pas seulement pour nous bénir mais aussi pour nous utiliser. Ne limitons pas Dieu.
Notre destinée est entre les mains du Seigneur.
Cherchons à accomplir une destinée qui honore le Seigneur.

La tendance pour l'homme est de justifier la manière par le résultat. Nous nous excusons à cause de la situation que nous traversons.

Cependant, il y a un grand danger à chercher à accomplir les objectifs divins avec les méthodes modaines. 
Si nous avons un objectif divin, il nous faut aussi des méthodes divines.
Nous ne pouvons pas justifier la manière par le résultat, car nous sommes chrétiens.

Actes 8 (tout le chapitre)

Une étude de deux personnalités : Philippe, le diacre et Simon, le magicien.

I. Simon, le magicien

Il était un escroc. Mais en écoutant la parole de Dieu, par la bouche de Philippe,  il a cru et a été baptisé. Il était converti mais ne voulait pas quitter son ancienne mentalité.  Il voulait mélanger un objectif divin avec des méthodes mondaines.

Trois erreurs dans la vie de Simon, le magicien :

1. La mentalité selon laquelle l'argent peut résoudre tous les problèmes et satisfaire tous les besoins de l'homme.

Actes 8:20 (Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s'acquérait à prix d'argent!)

Nous avons besoin d'argent, mais il ne peut résoudre tous les problèmes.
Simon n'a pas vu Dieu derrière les miracles accomplis par les apôtres.
Les bénédictions de Dieu ne peuvent pas être vendues, ni achetées.

(...) Le système *je connais quelqu'un* peut nous amener à limiter l'oeuvre de Dieu dans nos vies ; à utiliser des méthodes mondaines.
Oui, nous connaissons quelqu'un, mais il ne s'agit pas d'un homme : nous connaissons *Jésus*.
Si nous essayons de faire les choses par nous mêmes,  nous serons comme Simon, utilisant nos propres méthodes. 

2. La vérité qui ne pénètre pas comme il faut dans le coeur*.

Actes 8 : 21 (Il n'y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton coeur n'est pas droit devant Dieu.)

Simon avait reçu Christ mais la vérité n'avait pas pénétré dans son coeur comme il le fallait. Il n'avait pas laissé l'Esprit changer sa vie. Il avait sa zone de confort.

Nous ne pouvons pas chercher un objectif céleste avec des méthodes mondaines. DIEU a besoin de faire un bon travail dans nos coeurs. Ne cherchons pas à contrôler le Saint-Esprit. Laissons-nous contrôler par Lui. Soyons réellement transformés.

3. L'amertume*

Actes 8 : 23 (car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l'iniquité.)

Simon, malgré qu'il avait reçu Christ, restait rempli d'amertume.
L'amertume est une emotion égoïste. Nous ne considerons que nos difficultés.

Si nous cherchons uniquement les bénédictions de Dieu, si nous ne comprenons pas ce que Dieu veut faire dans nos vies,nous serons très frustrés.

Ce n'est pas ce qui se passe dans notre vie qui compte, mais notre réponse /notre réaction à ce qui se passe.
Ne soyons pas des victimes. Les victimes sont remplies d'amertume.

II. Le diacre Philippe

Un réfugié. Il avait quitté sa maison, tout quitté. Il a implanté la première église de Samarie.
En obéissant au Seigneur au lieu de se plaindre, au lieu de se laisser remplir d'amertume, de chercher des solutions par lui-même., il a prêché l'évangile. Tout le monde le suivait pour voir les miracles que Dieu faisait par ses mains.
Il ne cherchait pas son propre bénéfice.  Il cherchait à être obéissant à Dieu.

Quand les choses marchent bien, que nous sommes dans notre zone de confort, de sécurité, mais que Dieu nous appelle à faire autre chose, que faisons-nous ? 

Quelle est la priorité dans nos vies ? Chercherons-nous notre destinée telle que nous la voulons ou chercherons-nous à obéir au Seigneur ?

Lorsque nous choisissons d'obéir à Dieu, si nous le laissons faire, lui-même arrange les choses. Si nous le laissons faire, Jésus arrange les choses.
Quand Dieu arrange les choses, Il le fait tel qu'Il veut pour nous amener à la destinée qu'Il nous réserve.

Esaïe 56 : 3 - 6 (Que l'étranger qui s'attache à l'Éternel ne dise pas: L'Éternel me séparera de son peuple! Et que l'eunuque ne dise pas: Voici, je suis un arbre sec!...)

L'eunuque éthiopien était dirigé par l'Esprit. Dieu a arrangé sa rencontre avec le diacre Philippe.
Alors que l'eunuque devait choisir de recevoir Christ et d'être baptisé, Dieu avait préparé un cours d'eau. Par cet eunuque, le Salut est entré en Éthiopie.  

*Dieu s'occupe des petits détails*.
Il change la destinée de toute une nation par l'obéissance d'une seule personne.

Leçons à tirer de la vie de Philippe :

- notre destinée ne dépend pas de nos titres ou de note position, Dieu nous utilise selon notre disponibilité.

- notre destinée ne dépend pas de notre situation.
Ne nous demandons pas *si ...*

Actes 21 : 8 - 9 (Nous partîmes le lendemain, et nous arrivâmes à Césarée. Étant entrés dans la maison de Philippe l'évangéliste, qui était l'un des sept, nous logeâmes chez lui. Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient.)

Quand nous laissons les détails de notre destinée entre les mains du Seigneur, nous touchons aussi les générations suivantes.
Élargissons notre vision : voyons les nations, voyons les prochaines générations...

Notre destinée est toujours entre les mains du Seigneur.
Ne cherchons pas notre destinée, cherchons à obéir au Seigneur.