Une parole pour toi

Consacrons nos langues à Dieu (Past. Jean-Claude NTALAGANA SAFARI-Dim. 16.9.2018)

Rédigé le 16/09/2018
Admin Salut


 

Jacques 1 : 19 (Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère;)

Jacques 3 : 2 - 12 (Nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, capable de tenir tout son corps en bride. Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu'ils nous obéissent, nous dirigeons aussi leur corps tout entier. Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote...)

Les paroles de Jésus donnent la vie éternelle. Qu'en est-il de nos paroles ? 

Consacrer nos langues au Seigneur, c'est les sanctifier, les mettre à part pour le Seigneur.
Que nos bouches servent à édifier, fortifier, intercéder, parler de Jésus aux perdus. 
Notre langue devrait être sous le contrôle de Dieu comme celle de Jésus l’était. 

Les mauvaises langues, les colportages, les rapportages sèment la zizanie, la cacophonie, la division dans les familles, dans les milieux professionnels, même dans l'église.  

En tant que chrétien, si nous réfléchissions avant de parler, nous serions en paix. Ce qui vaut mieux que parler et regretter par la suite.
Nous ne sommes pas appelés à dire tout ce que nous savons. Même quand ce que nous savons est vrai, la sagesse nous demande parfois de nous taire et de prier. 

Nous pécherions moins si nous contrôlions nos langues, si nous les laissions à la disposition de l'Esprit de Dieu. Nos relations seraient meilleures si nous agissions ainsi. Que nous parlions trop ou que nous parlions peu, le plus important est de savoir ce que nous disons. Nos paroles créent-elles des ponts ou des barrières,  relèvent-elles ou abaissent-elles ? 

Tout part de la parole. Faisons attention aux paroles mielleuses, envoûtantes.  
Nos paroles devraient glorifier le Seigneur. 

Proverbes 18 : 21 (La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits.)

Notre façon de parler peut nous emmener à l'élévation ou à l'abaissement. 
L'intelligence relationnelle, c'est aussi de savoir utiliser sa langue comme il faut. 

En prêtant une oreille attentive à ceux qui colportent, nous les encourageons. Que ce que nous avons entendu soit vrai ou faux, sachons rester calme.
L'amour couvre une multitude de fautes. Quand on aime, on prie, on approche la personne concernée, on avertit. 

Genèse 3 : 1 -6 (Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?...)

Dialoguer avec Satan, c'est l'un des meilleurs moyens de tomber dans son piège.  
A cause des paroles échangées entre le diable et Adam et Eve, la bombe du péché a été déclenchée. Elle a les effets les plus dévastateurs. Elle n'est limitée ni dans l'espace, ni dans le temps. Elle a un impact universel. Elle n'a de solution qu'en Jésus Christ.

Romains 3 : 23 (Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;)

Par un seul homme, le péché est entré dans le monde. Par un seul Homme aussi, le monde a été sauvé : Jésus-Christ a tout accompli à la croix.

Une parole mal placée peut avoir des dégâts dans nos vies, dans celles de nos enfants, de nos descendants, jusqu'à plusieurs générations. Il peut s'agir de mauvaises paroles, mais aussi de bonnes paroles qui ne sont pas dites à propos. 
Ils ont en partie raison, ceux qui affirment que « toute vérité n'est pas bonne à dire. »

 Jésus qui nous sauve, nous donne aussi d'être sages, afin de savoir utiliser notre langue. Ceci est valable en famille, dans les milieux professionnels etc...

Jacques, le sage, compare la langue à cinq objets :

-  Un mors que l'on met dans la bouche du cheval

Jacques 3 : 3 (Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu'ils nous obéissent, nous dirigeons aussi leur corps tout entier.)

Par ce petit outil, on manipule l'animal. 
Par un système de câble, quand on tire à droite, le cheval va à droite ; on tire à gauche, le cheval va à gauche ...

Qui manipule notre langue ? 
Quand on n'a pas Jésus-Christ, c'est l'ennemi qui manipule notre langue. Ce sont les traditions, les enseignements des sectes...

- Un gouvernail de bateau, manipulé par le pilote

Jacques 3 : 4 (Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote.)

Ce petit métal dirige les plus grands navires. 
Si le gouvernail n'est plus en place, le bateau se laisse mener par les vents et les vagues et cause des dégâts. 

La langue est comparée à ce gouvernail.  Mal utilisée,  elle nous mène dans la mauvaise direction. 

Qui est le pilote de notre gouvernail ? Le Seigneur Jésus ou Satan ? 
Lorsque Jésus est le Maître de nos vies, Il nous donne les paroles qui nous aident à garder le cap dans notre marche avec Dieu. 

- Un feu qui embrase une grande forêt 

Jacques 3:5 (De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt.)

Un petit feu peut embraser une grande forêt.  Une petite bougie peut incendier toute une maison et décimer une famille.
C'est à cela que la langue est comparée.

- Une source qui fait jaillir de l'eau douce ou de l'eau amère. 

Jacques 3 : 11 (La source fait-elle jaillir par la même ouverture l'eau douce et l'eau amère?)

Notre langue doit sortir la parole de Dieu. Plus nous grandissons avec le Seigneur, plus nous devrions savoir contrôler notre langue. Elle doit édifier, fortifier...
Il est anormal que de la même source sortent de l'eau douce et de l'eau amère.  

- Un figuier, censé produire des fruits 

Jacques 3 : 12 (Un figuier, mes frères, peut-il produire des olives, ou une vigne des figues? De l'eau salée ne peut pas non plus produire de l'eau douce.)

Quand nous avons l'Esprit de Dieu, nous sommes censés porter le fruit de l'Esprit. Nous ne pouvons patauger. Nous devons être pleinement au Seigneur. Les paroles qui sortent de notre bouche démontrent qui est réellement en nous. 

Celui qui ne sait pas utiliser sa langue est pire qu'un insensé.

Proverbes 10 : 19 (Celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher, Mais celui qui retient ses lèvres est un homme prudent.)

Ne parlons pas pour le plaisir en disant ainsi des choses insensées...