Une parole pour toi

Consacrons nos langues au Seigneur ; Bannissons le mensonge (Pasteur Safari NTALAGANA - 30.9.2018)

Rédigé le 01/10/2018
Admin Salut


Jacques 3 : 2 - 12 (Nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, capable de tenir tout son corps en bride...)

Colossiens 3 : 8-9 (Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l'animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche.)


Le mensonge est l'un des péchés commis avec la langue.


Proverbes 19 : 5 (Le faux témoin ne restera pas impuni, Et celui qui dit des mensonges n'échappera pas.)

Proverbes 10 : 19 (Celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher, Mais celui qui retient ses lèvres est un homme prudent.)

Le mensonge, c'est :
- le contraire de la vérité,
- l'acte de mentir,
- un faux témoignage,
- etc.

Nous sommes des enfants de lumière,  appelés à dire la vérité. Il vaut mieux se taire que de raconter des mensonges.

Constat,
Tout fruit commence par un petit bourgeon. Avant d'être un expert en mensonge, on commence par être un petit menteur. Et le mensonge est un péché.

On est menteur lorsqu'on falsifie des documents, on triche, on cache des vérités pour se faire accepter, on fait des promesses que l'on ne tient pas, on présente de faux résultats, on veut paraître au lieu d'être soi-même (impressionnisme), on prétend avoir utilisé judicieusement des fonds et on fait de fausses déclarations, on usurpe une identité, on est infidèle à son conjoint, on prétend des choses qui ne sont pas, on escroque, etc.

Il nous faut beaucoup de discernement pour reconnaître le mensonge.
Dans ces temps de la fin, les mensonges sont davantage amplifiés et subtils.

Proverbes 26 : 18 - 19 (Comme un furieux qui lance des flammes, Des flèches et la mort, Ainsi est un homme qui trompe son prochain, Et qui dit: N'était-ce pas pour plaisanter?)

On ne plaisante pas avec le mensonge, car c'est un péché. S'il nous est arrivé de mentir, demandons pardon à Dieu.

Conséquences du mensonge.

Romains 6 : 23 (Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.)

- Le mensonge est un péché. Il nous conduit à la mort spirituelle.
Quand on ne cesse de mentir, le mensonge devient un lien. Et un lien qui n'est pas rompu devient une possession.

- A force de mentir, on perd son honneur, sa relation avec Dieu.

Lorsqu'on ment, on entre dans un cycle de mensonges, de telle sorte qu'on devient mal à l'aise, si l'on n'a pas menti.

- Il y a risque d'être catalogué menteur et de perdre la confiance des gens.

Le mensonge est un virus dangereux, une gangrène qui disqualifie, qui tue à petit feu.

Que faire pour arrêter avec le mensonge :

- Reconnaître que l'on est menteur ;
- Avoir un vif et ardent désir d'abandonner le mensonge pour ne pas rater le ciel ;
- Croire que le mensonge a été vaincu à la croix de Golgotha. La victoire de Christ est la nôtre ;
- Confesser le péché du mensonge, devant Dieu et, éventuellement, devant les hommes de Dieu ;
- Veiller sur nos pensées, 

Philippiens 4:8 (Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.)

- Proclamer, dans la prière,  le refus de mentir ;
- Devant les opportunités de mentir, fuir le mensonge.

Apocalypse 22 : 14 - 16 (...Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge!)

N'aimons pas le mensonge et ne le pratiquons pas.