Une parole pour toi

Consacrons nos langues au Seigneur (3) " Banissons les grossièretés, les moqueries et les insultes " (Past. Ntalagana Safari Jean-Claude)-Dim. 25.11.2018

Rédigé le 01/12/2018
Admin Salut

Jacques 3 : 2 - 12 (Nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, capable de tenir tout son corps en bride. Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu'ils nous obéissent, nous dirigeons aussi leur corps tout entier. Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote.)

Les grossièretés, les moqueries et les insultes sont des virus comme la calomnie et la médisance. 

Celui qui ne bronche pas en parole est un homme parfait.  

Celui qui parle beaucoup finit par glisser des choses non appropriées et par pécher. 

Notre corps n'est pas facile à maîtriser. Mais si nous savons maîtriser notre langue, nous saurons maîtriser notre corps.

Dieu aime notre corps, car il est le temple du Saint-Esprit. 

Notre corps ne fait que ce que nous avons pensé et que nous finissons par libérer par la langue.

La langue est une clef de bénédictions ou de malédictions.

Proverbes 18 : 21 (La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits.)

On ne prononce pas des grossièretés, on ne se moque pas, on insulte pas non plus au hasard. Ces choses peuvent être enfouies en nous, superficiellement ou profondément.  

* Les grossièretés sont des paroles qui choquent la bienséance, la pudeur. Elles mettent mal à l'aise et souillent. Elles peuvent être en rapport avec le corps, le sexe... 

* Les moqueries : action de se moquer. Se moquer, c'est ridiculiser, narguer.

* Les insultes sont des paroles qui offensent, qui blessent la dignité. 

Les grossièretés, les moqueries et les insultes vont souvent de pair. 

1. La source de ces tares 

- Les blessures intérieures 

Celui dont le coeur n'est pas guéri, ne peut rendre que le mal. Un blessé ne peut que blesser d'autres. 

- L'orgueil 

Romains 12 : 3 (Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.)

Une trop haute opinion de soi-même est destructrice. 

- Le complexe d'infériorité 

- Les mauvaises distractions (lectures, télévision, etc.)

Elles se fixent dans notre subconscient. 

- Le mauvaises compagnies

1 Corinthiens 15 : 33 (Ne vous y trompez pas: les mauvaises compagnies corrompent les bonnes moeurs.)

- Les démons 

- Le background familial 

On ne peut reproduire que ce dont on s'est imprégné. 

Le comportement d'une personne est le reflet de ce qu'elle a reçu de sa famille. 

2. Les conséquences de ces tares 

- On se souille davantage 

Ce qui entre au-dedans de nous, nous pouvons le transformer dans la prière. 

- On manque d'amour et on blesse le prochain 

Matthieu 22 : 39 (Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.)

- On se fait cataloguer négativement 

On se ridiculise soi-même et on se construit une mauvaise réputation. 

- On peut subir les peines de la loi 

- On se rend non recommandable, évitable 

(Pour le mariage, le travail ...)

Nos attitudes doivent aller de pair avec nos aptitudes. 

Proverbes 9 : 12 (Si tu es sage, tu es sage pour toi; Si tu es moqueur, tu en porteras seul la peine.)

Proverbes 3 : 24 (Si tu te couches, tu seras sans crainte; Et quand tu seras couché, ton sommeil sera doux.)

Proverbes 24 : 9 (La pensée de la folie n'est que péché, Et le moqueur est en abomination parmi les hommes.)

3. Comment sortir de ces tares 

- Prendre conscience de son état 

- Se repentir devant Dieu et devant les hommes 

Romain 12 : 18 (S'il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.)

Hébreux 12 : 14 (Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.)

- Prendre la résolution de ne pas retomber dans ces tares 

- Abandonner les vaines distractions 

- Se nourrir au quotidien de la parole de Dieu 

- Se séparer de mauvaises compagnies 

Il ne s'agit pas d'abandonner ou de rejeter, car notre but doit être de les amener au Seigneur. 

Psaumes 1 : 1 (Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs,...)

Proverbes 1 : 17 (Mais en vain jette-t-on le filet devant les yeux de tout ce qui a des ailes;)

Nos langues sont destinées à adorer Dieu, le louer, proclamer sa parole,  édifier... 

Sachons garder le silence au lieu de le combler par des paroles qui ne conviennent pas. 

Esaïe 53 : 5 (Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.)

Christ est mort à la croix afin de nous délivrer de ces tares, afin que nos langues soient totalement consacrées au Seigneur. 

Seul Lui nous donne la capacité de contrôler nos langues.