Une parole pour toi

Parce que tu as crié, la livraison est faite (Ancien Justin Lubo)-Dim. 16 déc. 2018

Rédigé le 16/12/2018
Admin Salut


 

Josué 6 : 1 - 5, 20 (Jéricho était fermée et barricadée devant les enfants d'Israël. Personne ne sortait, et personne n'entrait. L'Éternel dit à Josué: Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats.

Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre, faites une fois le tour de la ville. Tu feras ainsi pendant six jours.

Sept sacrificateurs porteront devant l'arche sept trompettes retentissantes; le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville; et les sacrificateurs sonneront des trompettes.

Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s'écroulera, et le peuple montera, chacun devant soi...)

 

Josué 6:20 (Le peuple poussa des cris, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris, et la muraille s'écroula; le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s'emparèrent de la ville)

 

Psaumes 5 : 3 (Sois attentif à mes cris, mon Roi et mon Dieu! C'est à toi que j'adresse ma prière.)

 

Il n'est rien que l'ennemi haïsse, si ce n'est de nous voir posséder ce que Dieu nous a donné.

Il fait tous ses efforts pour que nous n'ayons pas ce que Dieu nous a promis. 

Il dresse des obstacles qui nous effraient parfois, nous poussent à retourner en arrière ou à douter que nous ayons bien entendu la voix de Dieu. 

 

Mais ce qui nous effraie est en réalité une livraison de la part du Seigneur. 

Dieu a déjà tout livré entre nos mains. 

 

Nous devons "voir" cette livraison avant qu'elle n'arrive dans nos mains. 

 

Dieu livre l'imprenable entre nos mains. 

 

Il veut que nous sachions que c'est Lui qui le fait, alors Il nous demande de voir.

Si nous voyons ce que Dieu a décidé de nous donner, nous l'avons déjà. La propriété est acquise. 

 

Rien ne peut empêcher Dieu de nous livrer ce qu'Il nous dit de voir, quelle que soit l'impossibilité d'acquisition de manière humaine, la distance et le délai.

Ce que Dieu livre entre nos mains est en notre pouvoir.

 

A la croix, Dieu Lui-même s'est livré. Il est le Dieu de la livraison.

 

Apprenons à regarder les obstacles prophétiquement. 

 

Dieu a déjà signé le bordereau de livraison, l'ennemi ne peut plus rien faire. Ce n'est que question de temps.

Quelle que soit la longueur de la route, Dieu met tous les moyens en oeuvre pour que la livraison arrive à destination. 

La livraison de la part du Seigneur est spectaculaire. 

 

Quand nous crions, nous provoquons la livraison. 

 

Jericho n'est qu'un emballage afin que nous accedions à ce qui est à nous. 

Les obstacles constituent la stratégie de Dieu pour nous permettre d'entrer dans la livraison. 

 

- Les cris qui apportent la livraison sont d'abord le choix de Dieu. 

 

Cfr Josué 6 

 

C'est Dieu qui ordonne. C'est Lui qui fait le choix des armes du combat. 

Nos cris doivent être inspirés par la parole de Dieu. 

 

Nous devons nous soumettre au choix de Dieu. La soumission ne demande pas le "pourquoi". 

La soumission, c'est obéir d'abord et comprendre ensuite, car Dieu ne se trompe jamais. 

Quand Dieu dit, agissons, car la victoire est au bout. 

 

Le choix de Dieu est pour sa gloire. 

 

Acceptons la puissance de Dieu et ne cherchons pas à utiliser nos propres procédés. 

 

- Les cris qui provoquent la livraison ne sont pas secrets.

 

Quand nous crions, la création, le visible et l'invisible, ce qui est près et ce qui est éloigné entendent. 

Notre Dieu Lui-même amplifie nos cris. 

Nos cris sont entendus dans les lieux que nous ne pouvons pas atteindre. 

 

- Il y a une puissance dans les cris. 

 

Les cris bouleversent les choses et provoquent la livraison.

Celui qui crie saisit la main de Dieu afin d'ôter tout obstacle. 

 

1 Samuel 4 : 5 (Lorsque l'arche de l'alliance de l'Éternel entra dans le camp, tout Israël poussa de grands cris de joie, et la terre en fut ébranlée.)

 

Lorsque nous crions, le monde est ébranlé, nos ennemis perdent l'assurance et la stabilité. 

Nos cris provoquent une onde de choc dans le camp de l'adversaire. 

 

- Les cris constituent un langage

 

Nos cris fraient le chemin jusqu'à Celui qui nous entend. 

Dieu entend nos cris et Il en saisit le sens. 

 

Mais ceux qui ont le sens de la compréhension saisissent aussi. 

 

Quand nous crions, la livraison est faite et nous pouvons nous emparer de ce que Dieu nous donne.

Pour les hommes, s'emparer traduit une idée de force. 

 

Pour Dieu, quand il nous demande de nous emparer, c'est qu'il a déjà livré, Il nous a déjà donné. Il a mis ce qui nous effraie à nos pieds. 

 

Quand Dieu nous dit de nous emparer de ce qu'Il nous donne, cela signifie aussi que nous devons mettre notre main en action. Nous n'avons qu'à tendre la main et saisir. 

 

Psaumes 18: 37-38 (Tu élargis le chemin sous mes pas, Et mes pieds ne chancellent point. Je poursuis mes ennemis, je les atteins, Et je ne reviens pas avant de les avoir anéantis.)

 

Psaumes 47 : 2 - 3 (Car l'Éternel, le Très Haut, est redoutable, Il est un grand Roi sur toute la terre. Il nous assujettit des peuples, Il met des nations sous nos pieds;)

 

Quand nous crions, nous mettons la main de Dieu en action pour la livraison et notre main en action pour saisir ce qu'Il nous donne.