Une parole pour toi

Article n°273

Rédigé le 03/02/2019
Admin Salut


 

Genèse 12 : 1 - 4 

 

Il y a une nuance entre ce qui est durable et ce qui demeure. 

* Ce qui est durable est lié au temps ; cela peut s'arrêter. 

*Ce qui demeure dure à toujours ; cela reste, persiste, subsiste. (La bonté de Dieu dure à toujours) 

 

Il est possible d'être une source de bénédiction qui demeure. 

 

Que faire pour demeurer une source de bénédiction : 

 

1. Il faut le désirer vivement, de tout son coeur 

 

Désirer vivement, c'est avoir une volonté farouche, une détermination.

 

C’est Dieu qui met en nous le vouloir et le faire. Nous devons donc lui demander la grâce de demeurer une source de bénédiction. 

Philippiens 2 : 13 

 

Il y a une joie ineffable à être et à demeurer une bénédiction. 

Nous devons rechercher cela. 

 

Dieu nous veut être des bénédictions qui demeurent pour notre peuple.  

Si nous le voulons, nous le pouvons, pour autant que nous sommes sincères dans cette volonté. 

 

Il y a une puissance dans la volonté. 

La puissance du Saint-Esprit amplifie notre volonté et nous emmène à des exploits. 

 

Jésus lui-même avait une volonté farouche d'être une bénédiction pour nous. 

 

La volonté nous pousse à garder le cap, à jeûner, à prier, à surmonter les obstacles, jusqu'à atteindre les objectifs. 

Si nous avons une volonté farouche, rien ne nous arrêtera. 

 

Abraham avait la volonté d'obéir à Dieu, d'être une source de bénédiction. Ce qui l'a poussé à quitter sa patrie et, plus tard, à sacrifier son fils Isaac.  

 

Isaac représente ce qui nous est cher et que nous devons être prêts à sacrifier à Dieu. 

 

Philippiens 2 

 

Jésus avait une volonté ferme et farouche, soumettant sa volonté à la volonté de son Père, afin d'être une source de bénédiction qui demeure.

 

Il a supporté de naître dans une étable, d'être tenté au désert, d'endurer la souffrance à Getsémané, de mourir à la croix. Il est sorti victorieux de la tombe et Il demeure une source de bénédiction. Il suffit d'invoquer son nom et de se détourner de ses péchés pour recevoir le salut. 

 

Comme Christ, nous devons aussi avoir une volonté farouche de demeurer des sources de bénédiction. 

 

2. Demeurer dans la piété 

 

1 Timothée 4 : 8 

 

Nous devons nous exercer à la piété, comme dans un sport ou un domaine quelconque, afin de réaliser des exploits. 

 

Tout a été mis à notre disposition depuis la mort de Jésus-Christ. 

Chacun de nous, dans son domaine, peut être une source de bénédiction qui demeure. 

 

La piété est une discipline spirituelle. Nos esprits, âmes et corps doivent demeurer irréprochables. 

1 Thessaloniciens 5 : 23 

 

La piété est une vie de consécration vraie, de crainte de Dieu, de fuite du péché. 

C'est une vie de prière, de méditation de la parole de Dieu, de service du Seigneur avec joie (Josué 24 : 15), de jeûne.

 

C'est aussi une vie qui consiste à apporter sa dîme dans l'église, à témoigner de Jésus, à évangéliser par sa vie, à obéir (1 Samuel 15 : 22-23)

 

Pour demeurer une source  de bénédiction, il faut demeurer dans la piété. 

 

3. S'atteler toujours à être une bénédiction (saisir les opportunités d'être une source de bénédiction)

 

Tout ce que nous pouvons faire pour être une bénédiction, faisons-le . 

Soyons prêts à intervenir pour les besoins missionnaires, de construction, etc. Cela procure une grande joie. 

 

Dieu ne nous bénira jamais pour notre plaisir égoïste ; Il nous bénit pour être des sources de bénédiction.

 

Certains ont tout perdu pour ne pas avoir été des sources de bénédiction.

Ne pas être une source de bénédiction est une bonne manière d'écarter la main de Dieu. 

 

Soyons des bénédictions en témoignant, donnant, assistant, faisant du bien... Cela doit devenir un style de vie, un plaisir dans la vie. 

 

Nous devons avoir la joie d'être à la disposition des autres d'une part et à mettre ce que nous avons à la dispositif des autres d’autre part.  

 

C'est en s'attelant à être une bénédiction que l'on devient une bénédiction. 

Il n'y a rien de pire que d'avoir été une source de bénédiction et de ne plus l'être. 

 

Galates 6 : 9 

 

Nous moissonnerons au temps convenable. Mais ne soyons pas des sources de bénédiction pour moissonner d'abord, mais parce que nous avons la joie de semer. 

 

Jacques 4 : 17 

 

Nous devons être attentifs pour faire le bien.

 

4. Garder son coeur plus que toute autre chose 

 

Proverbes 4 : 23 

 

Nous devons garder nos coeurs des mauvaises pensées, de ce qui peut entrer au travers de nos cinq sens, de l'insensibilité, des distractions du monde que l'ennemi fait miroiter devant nous, de l'indifférence, de l'amour de l'argent, de l'avarice, de la logique. 

 

C'est un combat de tous les jours 

 

Nous devons être des sources de bénédiction partout, pour tous et en tout temps.