Une parole pour toi

Soyez grands selon Dieu (Past. Jean-Claude Safari)-Dim. 3.2.2019

Rédigé le 03/02/2019
Admin Salut


Luc 1 : 11 - 17 

 

Lorsqu'on est grand selon Dieu, on est béni et on est une source de bénédiction.

 

La grandeur n'est pas forcément due à l'ancienneté dans le christianisme ou dans le ministère, au nombre de membres dans l'église, au fait d'avoir un compte bancaire rempli, un parc automobile et des immobiliers, aux titres académiques, grades, fonctions, responsabilités, habillement, corpulence, popularité, exploits réalisés, etc. 

 

La grandeur selon Dieu est différente de la grandeur selon les hommes. 

 

L'homme regarde à ce qui frappe les yeux, ce qui est impressionnant, visible, perceptible, mais Dieu regarde au coeur (1 Samuel 16 : 7). 

 

Nous serons davantage des sources de bénédictions si nous sommes grands selon Dieu. 

 

Dieu disait de Jean-Baptiste qu'il serait grand. (Luc 1 : 15).

 

Les caractéristiques des grands selon Dieu : 

 

1. Les grands portent des noms inspirés par Dieu

(Luc 1 : 13 "Jean" signifie don de Dieu)

 

Avant de nommer un enfant, nous devons prier, afin de donner des noms qui ont du sens, de la valeur. 

 

Tout ce qui vient de Dieu est bon. Un enfant qui porte un nom inspiré de Dieu est grand. 

 

Ne soyons pas pressés de donner un nom à un enfant. Ne prenons pas cela à la légère, car le nom est la prophétie d'une vie, une identité spirituelle.

 

Nous connaissons le Seigneur. Nous devons apprendre à marcher selon sa révélation. 

Ne donnons pas des noms par popularité, par reconnaissance, sans révélation. Une vie peut être détruite à partir du nom. 

Nous devons avoir du discernement et prier avant de donner un nom à un enfant. 

 

Luc 1 : 32 

 

Le nom de Jésus était inspiré par Dieu. 

Jésus : "Sauveur"  

 

1 Samuel 1 : 20 

 

Samuel signifie: "Je l'ai demandé à l'Eternel".

Dieu est bon et ne peut donner que de bonnes choses. 

 

2. Les grands sont des sujets de réjouissance

(Luc 1 : 14)

 

Les grands sont des sujets de joie, d'allégresse et communiquent la joie autour d'eux. 

 

La joie du Seigneur doit émaner de nos vies.

Si nous ne causons que tristesse, murmures, pleurs, nous ne sommes pas des sources de bénédiction, nous ne sommes pas grands. Nous le paierons ; notre péché nous rattrapera. 

 

Nous devons être des sujets de joie par nos oeuvres, langage, vie dans la société, relations, attitudes, manière d’être, manière de faire, intégrité, vie de droiture et de gestion saine. 

 

Nous devons faire attention à la chrétienté de façade, enrobée, qui ne porte pas le fruit de l'Esprit. 

 

Si nous sommes des sujets de joie, nous sommes grands. Nous réfletons Jésus. Même si les hommes ne le voient pas, nous sommes grands devant Dieu et cela finira par payer. 

 

Nous avons le Saint-Esprit, nous devons faire mieux que ceux qui ne l'ont pas. 

Nous devons être des sujets de réjouissance autour de nous. 

 

3. Les grands ne s'enivrent pas de vin (Luc 1 : 15b)

 

A cause de sa grandeur, sa mission, sa consécration, Jean ne pouvait pas prendre d'alcool. 

 

La vraie consécration est incompatible avec l'alcool. Les grands ne s'enivrent pas. 

 

Les démons ne résistent pas à ceux qui ont un coeur pur, qui sont réellement consacrés. 

 

Nombres 6 : 2 

 

Ephésiens 5 : 18 

 

4. Les grands sont toujours remplis de l'Esprit (Luc 1 : 15)

 

Tout chrétien doit être rempli du Saint-Esprit. 

Si nous n'avons pas encore connu le baptême du Saint-Esprit, nous n'avons pas encore atteint la grandeur que Dieu veut. 

 

Sans Jésus nous ne pouvons rien faire. Il avait demandé à ses disciples d'attendre d'être revêtus de la puissance qui viendrait d'en haut. 

 

Actes 1 : 4, 8 

 

Lorsque nous sommes remplis de l'Esprit, nous n'avons pas honte de parler de Jésus, nous sommes ses témoins, nous saisissons les opportunités de témoigner. 

 

Seul le Saint-Esprit nous console, nous fortifie, nous permet de garder notre joie dans le Seigneur, même dans les temps difficiles. 

 

Nous devons être remplis du Saint-Esprit, car la mission est grande. Il nous aide à assumer notre responsabilité pour le salut des âmes.  

 

Nous ne pouvons prétendre être chrétiens et minimiser le don de Dieu. 

Les grands selon Dieu sont remplis de l'Esprit et se maintiennent dans sa pleinitude, en évitant le péché et tout ce qui nivelle vers le bas. 

 

Le Saint-Esprit nous aide. Plus nous vivons sa fidélité, plus nous avons soif de Lui...